Golden Ticket

Nouveau MEN IN BLACK INTERNATIONAL : résumé des épisodes précédents

Men in Black International

Chez les MEN IN BLACK, on est rasé de près. Et même de très près. A la limite, quand on s’appelle Will Smith (aka Agent J), on peut se permettre une petite moustache bien nette. Mais sinon, pas un poil qui dépasse : le rasage parfait. Chez Monsieur Barbier, on est fan. On vous prépare d’ailleurs un petit partenariat en mode « Golden Ticket » pour la sortie du nouvel opus de la saga : MEN IN BLACK INTERNATIONAL, le 12 juin 2019. Et en attendant, voici un petit résumé des épisodes précédents…

Men in Black (1997)

Dans le premier film de la série, on suit les exploits de l’agent J (Will Smith) et de l’agent K (Tommy Lee Jones). Ils sont membres d’une organisation très secrète créée pour surveiller l’activité des extraterrestres sur Terre : les fameux Men in Black, tout de noir vêtus. Car oui, vous ne le saviez peut-être pas, mais de nombreux extra-terrestres vivent sur Terre, déguisés en humains. Le film sous-entend même que Michael Jackson était l’un d’entre eux, en le montrant sur un écran de surveillance.

L’agent J, initialement flic à la NYPD, se fait recruter au cours d’une séquence d’anthologie. Avec l’agent K, il doit alors déjouer un complot intergalactique, mis en oeuvre par une « bestiole » qui ressemble à un cafard géant. Afin d’éviter la destruction de la Terre, nos deux héros vont devoir affronter des aliens qui utilisent des corps humains comme déguisements. Et ils vont « flashouiller » au passage quelques témoins gênants, histoire de bien effacer leur mémoire.

Men in Black 2 (2002)

L’action du deuxième film de la saga se déroule cinq ans après. L’agent K (Tommy Lee Jones) est parti à la retraite et a donc dû se faire « flashouiller » pour oublier tout ce qu’il sait sur les aliens. L’agent J (Will Smith) travaille toujours pour l’agence, mais il n’aime aucun de ses nouveaux partenaires.

La Terre est de nouveau en grand danger à cause d’une méchante et séduisante extraterrestre nommée Serleena (Lara Flynn Boyle, l’actrice de la série Twin Peaks), qui a pris l’apparence d’un top-model en lingerie fine. Pour une raison obscure, l’agent J doit absolument retrouver un truc qui s’appelle la « lumière de Zartha ». Et malheureusement pour lui, la seule personne qui sache où se trouve cette lumière n’est autre que… l’agent K ! Pour sauver le monde, l’agent J va donc devoir aider l’agent K à retrouver la mémoire. Mais rassurez-vous [spoiler de la mort] : à la fin, c’est les gentils qui gagnent.

Pour l’anecdote, Michael Jackson apparaît de nouveau dans ce second volet. Cette fois-ci, il a un vrai petit rôle et quelques lignes de texte hilarantes. Il cherche à tout prix à devenir membre de l’agence : il voudrait devenir l’agent M. On lui explique gentiment que son recrutement n’est pas à l’ordre du jour, mais qu’il pourra bénéficier du programme de discrimination positive pour les aliens. Ironie de l’histoire ou clin d’œil des auteurs : l’agent M existera bel et bien et ce sera une femme, incarnée par Tessa Thompson dans le nouveau Men in Black International.

Michael Jackson – Men in Black or White

Men in Black 3 (2012)

Ce troisième épisode part un peu en cacahuète. Beaucoup décrié, il nous embarque dans un rocambolesque voyage dans le temps. Un grand méchant du nom de Boris est remonté dans le temps et a tué l’agent K (Tommy Lee Jones) en 1969, provoquant ainsi une rupture du continuum espace-temps. Dans la réalité alternative, l’agent J (Will Smith) se souvient pourtant de l’agent K. Et il part le sauver en voyageant lui aussi dans le passé. Il fait alors équipe avec le jeune agent K de 1969 (Josh Brolin). Ils parviennent à se débarasser des 2 versions de Boris (celle du passé et celle du présent). Et tout est bien qui finit bien.

[NDLR : Honnêtement, on n’a pas tout compris au film…]

Men in Black International (2019)

Ce nouveau Men in Black n’est pas à proprement parler une suite de la trilogie originale, mais un « spin-off » qui reprend les codes de l’univers MIB. Les agents Jet K ne vont donc pas reprendre du service.

Dans ce film, on suit les traces d’une équipe londonienne composée de l’agent H (Chris Hemsworth) et de l’agent M (Tessa Thompson). Car oui, c’est la grande nouveauté : il y a désormais une « woman » dans les Men in Black. Il était temps de respecter l’égalité hommes/femmes.

Le binôme va s’activer aux quatre coins du monde pour démasquer une taupe au sein de l’organisation internationale des Men in Black. On n’en sait pas beaucoup plus…

En attendant la sortie prévue pour le 12 juin 2019, voici la bande-annonce du nouveau Men in Black International :

Vous aimerez aussi lire

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de