Articles de la sélection :

Coulisses de Monsieur Barbier

Coulisses de Monsieur Barbier

BIC Shave Club : rasoirs par abonnement et coffrets de rasage, comme votre serviteur Monsieur Barbier ?

photo bic shave club rasoir abonnement coffrets rasage

Bic Shave Club : C’est la « nouveauté » du moment dans le domaine du rasage.

Lors de la présentation de ses résultats annuels en février, le géant du rasage Bic propose de vendre des rasoirs rechargeables par abonnement dès 5 euros par mois, et des coffrets de rasage…  Cela ne vous rappelle rien ? Oui c’est exactement votre petit Monsieur Barbier, qui chamboule le marché du rasage depuis déjà presque 4 ans. Comme quoi les petits peuvent parfois inspirer les géants 😉 

Bic Shave Club : Rasoirs par abonnement et coffrets rasage

Sur sa homepage, ce géant du rasoir jetable nous annonce :

« une nouvelle façon d’acheter des rasoirs sur internet » …

Bon, disons que Monsieur Barbier le propose depuis longtemps à ses milliers d’abonnés, séduits par la qualité exceptionnelle des lames Monsieur Barbier et un service client inégalé – parce qu’on adore nos abonnés. Ceci dit,  nous sommes ravis que de grands groupes nous rejoignent dans cette révolution du rasage. 

photo bic shave club rasoir abonnement coffrets rasage
Le design est plutôt cool, après le nom semble très très inspiré de … l’américain Dollar Shave Club, dont le nom avait déjà été repris par … Gillette avec son Gillette Shave Club, et maintenant par Bic pour son Bic Shave Club. Parfois ces grands groupes manquent un peu d’imagination, et le géant Bic nous avait habitué à beaucoup plus de créativité par le passé, mais l’essentiel c’est d’se lancer !

Alors comment choisir entre Monsieur Barbier et le Bic Shave Club ?

Faut-il toujours préférer l’original ? Peut-être pas dans tous les cas, mais c’est l’occasion pour nous de vous présenter Monsieur Barbier, et tout ce qu’il a inventé depuis des années. Coriace le p’tit !

Bic Shave Club et Monsieur Barbier : Rasoirs par abonnement

Voici pourquoi choisir Monsieur Barbier face au Bic Shave Club :

  • Nous sommes une communauté, pas une multinationale

    Monsieur Barbier est une TTPE (très très petite entreprise, héhé) qui se bat déjà depuis trois ans pour créer ce nouveau format de distribution, et faire profiter à des milliers de français – et de belges! – du meilleur rapport qualité/prix. Alors on a pris pour bonne habitude de chouchouter chaque client, parce qu’avec le temps, c’est comme un groupe de potes, une communauté !

  • Notre qualité des lames, déjà légendaire

    Les lames de Monsieur Barbier sont d’une qualité exceptionnelle, sur laquelle nous avons eu des dizaines de super retours de clients sur notre site, sur Amazon, ou sur notre page Facebook.

To do : Essayez un rasoir Bic, puis un rasoir Monsieur Barbier, et vous nous direz.

  • Plus que des rasoirs

    Le plaisir du rasage façon Barbier ne se limite pas aux rasoirs. Elle comprend aussi des produits de rasage exclusifs inspirés des meilleurs barbiers, et du génie cosmétique français : l’avant-rasage Prepa-Shave, la crème de rasage Better-Shave et l’après-rasage anti-âge Extra-Shave !

  • Le plaisir du rasage

    Pour le plaisir du rasage, mieux vaut faire confiance à un Barbier 😉 Eclatez-vous avec notre blaireau en vrais poils de blaireau, nos rasoirs haute-définition et nos coupe-choux Thiers-Issard : ça, c’est du boulot de pro !

  • Et le prix des rasoirs ?

    Bic Shave Club propose une offre à partir de 5 euros par mois. Mais celle de Barbier commence à 1,99 par mois, sans engagement. Avec le votre manche offert, et tous les frais de port aussi. What else ?

On pourrait aussi dire que Monsieur Barbier, c’est un nouvel étui tous les mois, la loterie Golden Ticket pour les abonnés… Voici un petit résumé en vidéo :

Et promis, il y a plein d’autres surprises. Au final, n’hésitez plus, choisissez Monsieur Barbier !

Voici le lien pour votre abonnement sans engagement : Monsieur Barbier / Merci !

— Céleste, pour l’équipe de Monsieur Barbier —

 

 

Coulisses de Monsieur Barbier

ABONNÉS MR BARBIER : LE TOP 50 DES VILLAGES

Non, vous n’avez pas besoin de vivre juste à côté d’un super marché pour être bien rasé.

Non, vous n’avez plus besoin de vous ruiner pour acheter vos kits de rasage.

Oui, ou que vous vivez, c’est la liberté, et vous serez toujours chouchouté. Voici la politique de rasage de Monsieur Barbier.

Parce qu’il n’y a pas que les grandes villes qui comptent et que ça fait toujours du bien de revenir dans son village natal, voici le TOP 50 des plus petits villages de France ayant des abonnés Monsieur Barbier !

De Saint-Armand-Le-Petit (102 habitants) à Seraincourt (1306 habitants), c’est un grand tour de France de petites villes bien sympathiques ! Devinerez-vous quels villages se cachent derrière les soleils de votre région?

Carte officielle 🙂

Classement officiel, du plus petit au plus grand !

TOP Village Département Abonné Population
1 Saint-Armand-Le-Petit 87 Théo 102
2 Saint-Léonard 62 Cédric 109
3 Villers-Chief 25 Henri 110
4 Les Forges 88 Éric 134
5 Dissangis 89 Gérard 135
6 Jasses 64 Jean-Pierre 144
7 Laucourt 80 Jéremy 180
8 Godenvillers 60 Jérôme 197
9 Haims 86 Jean-Michel 226
10 Claret 34 Benoit 249
11 Narcy 58 Sébastien 253
12 Hautefontaine 60 Arnaud 270
13 Colondannes 23 Patrick 278
14 Saint-Imoges 51 Georges 300
15 Bonnegarde 40 Fabien 310
16 Saint-Hilaire-sous-Romilly 10 Damien 335
17 Merey 27 Clément 341
18 Saint-Cirgues-sur-Couze 63 Jean-François 342
19 Montcabrier 46 Yves 343
20 Saint-Jean-Le-Blanc 45 Fabrice 350
21 Civry 28 Patrick 361
22 Sainte-Sabine-Born 24 Damien 385
23 Salsigne 12 Yves 397
24 Vovray-en-Bornes 74 Simon 404
25 Lieusaint 51 Philippe 408
26 Laà-Mondrans 64 Florian 414
27 Thoury 41 Rémy 421
28 Epreville-En-Roumois 27 Daniel 436
29 Saint-Martin-de-Mieux 14 Julien 447
30 Estézargues 30 Eric 487
31 Montbrun-Bocage 31 Paul 491
32 Saint-Vincent 6 Olivier 502
33 Grand-Brassac 24 marc 528
34 Saint-Gervais 33 Jean 553
35 La Roche-Noire 63 Eric 608
36 Saint-Maximin 60 Gilles 638
37 Saint-Louis 97 Vincent 668
38 Lépanges-sur-Vologne 88 Alexandre 928
39 François 79 Samuel 969
40 Clinchamps-sur-Orne 14 Alain 1099
41 Saint-Christophe-Vallon 12 Francis 1129
42 Montfort-en-Chalosse 40 Jean-Louis 1161
43 Dompierre-Sur-Veyle 1 Olivier 1175
44 Serrières-en-Chautagne 73 Jean-Marc 1183
45 Longecourt-en-Plaine 21 Laurent 1204
46 Saint-Quentin-sur-le-Homme 50 Patricia 1206
47 Etalans 25 Sylvain 1219
48 Bout-du-Pont-de-Larn 81 Richard 1225
49 LA Chapelle-Chaussée 35 Jean 1249
50 Seraincourt 95 Jean-Marie 1306

Le saviez-vous ?

À Saint Gervais, on y retrouve la voie d’accès la plus directe au plus haut sommet de l’Europe : le Mont Blanc ! Et c’est pas tout : 445 km de pistes (seulement) et du bon fromage fondu !
st gervais mr barbier
François. Oui, c’est un prénom mais c’est aussi un petit village situé dans le département des Deux-Sèvres et la région du Poitou-Charentes. Ses habitants sont appelés les Françiens et les Françiennes !
À Haims, situé dans le département de la Vienne en région Aquitaine-Limousin-Poitou-Charentes, il y a selon l’Inventaire des arbres remarquables de Poitou-Charentes, un arbre remarquable sur la commune : Le tilleuld’Henri IV à Thenet.
L'arbre remarquable de la commune de Haims

L’arbre remarquable de la commune de Haims

Salsigne, dans l’Aude, fut la principale mine d’or de France et la première mine d’arsenic du monde.
La mine d'or de Salsigne

La mine d’or de Salsigne

Le Brasillé, galette de pâte feuilletée dont la matière grasse est le saindoux est une spécialité du Calvados, et plus précisément, de Clinchamps-sur-Orne. Miam!

Le Tricot comme art de rue ? Voici ce qu’on peut voir à Bout du Pont de l’Arn où un groupe de mamies a rhabillé la ville de couleurs ! Voyez-vous ça ! Le « Yarnbombing », cet art éphémère né aux States en 2005 s’est ensuite développé en Europe avant d’atterrir dans ce village.

Tricot de rue à Bout du Pont de l'Arn

Tricot de rue à Bout du Pont de l’Arn

Saint-Quentin-sur-le-Homme est bordée au sud par l’une des meilleures rivières à saumons de France, la Sélune, qui se jette dans la baie du Mont Saint-Michel.

Saint-Quentin-sur-le-Homme

Saint-Quentin-sur-le-Homme

Y a pas à dire, ça fait toujours du bien de se mettre au vert, et les charmants villages de notre belle France regorgent de trésors et d’histoires. Chez Barbier, nous sommes fiers de parcourir les routes de notre bonne vieille France pour vous livrer chez vous les meilleures lames !

Maintenant, à vous de jouer, défendez votre ville dans le top 50 en laissant un commentaire ! N’hésitez pas à partager des anecdotes, des spécialités et évoquer ce que vous aimez dans votre village. On a hâte de vous lire!

Par Céleste de Monsieur Barbier
Coulisses de Monsieur Barbier

Quand Monsieur Barbier a commencé, le site s’appelait… On Rase Gratis !

Sur les origines de Monsieur Barbier

Le saviez-vous ? Quand Monsieur Barbier a commencé a sévit sur le web, il s’appelait alors On Rase Gratis ! En hommage à la fameuse blague des barbiers* et surtout au slogan de Coluche,  lors de son homérique campagne présidentielle. Mais assez rapidement, toute l’équipe s’est aperçu que ce nom n’était peut-être pas le plus adapté pour mettre en valeur tout le travail qu’on abattait pour créer le meilleur site possible sur le plaisir du rasage, au top du plaisir et de la qualité.

* Cette expression viendrait de l’échoppe d’un barbier où un panneau indiquant cette phrase restait accroché. Le barbier répondait alors à ceux qui demandaient leur rasage gratuit que c’était « pour demain » ! Héhé, plutôt malin.

On vous dit tout sur votre site de rasage préféré

Alors quand le site de référence My-Business-Plan.fr nous a demandé si parfois on avait pu se tromper, et si on aurait le courage d’en parler en public, toute l’équipe de Monsieur Barbier est passée aux aveux. Mea culpa, mais pas gravissima! On partage cet article avec vous (ci-dessous) et vous pouvez le retrouver, ainsi que plein d’autres conseils pour entrepreneurs sur le site My-Business-Plan.

Interview d’un des fondateurs de Monsieur Barbier

« Ganael BASCOUL, fondateur de Monsieur Barbier, vous partage son expérience. Le positionnement de son site est original et fondé sur une expérience authentique ! Après l’ENSAE et un doctorat en sciences de gestion, il a commencé à enseigner l’innovation marketing, puis il est devenu conseiller en éco-innovation chez Ersnt&Young. Néanmoins, rapidement, il a « voulu passer de l’autre côté, du discours à l’action, du récit à l’aventure ! ». Il nous dévoile naturellement l’erreur qu’il a fait au lancement de son entreprise. »

Erreur qui fut pour Monsieur Barbier ce que le vent est pour le brasier dans la citation préférée de Ganael BASCOUL :

« Le vent, qui éteint une lumière, allume un brasier. »

(Beaumarchais dans Le Barbier de Séville, II, 2 (1775)).

Voici ses réponses à toutes nos questions, en toute sincérité.

Monsieur Barbier, qu’est-ce que c’est ?

MonsieurBarbier.com propose des rasoirs de haute qualité directement en boîte aux lettres, à son rythme et sans engagement. C’est de la disruption pure, bien moins cher, et bien mieux, que l’oligopole américain de Gillette et Wilkinson. C’est aussi un hymne à la culture barber shop !

Un petit bug de positionnement lors du lancement ?

Au début, nous avions appelé le site Onrasegratis.com pour faire écho à la fameuse rébellion des garçons coiffeurs ainsi qu’à la blague de Coluche sur les politiques. Pour accentuer le clin d’œil, nous proposions un premier mois 100% gratuit. C’était une bonne idée pour un clin d’œil, en effet. A l’usage, cela s’est avéré être une erreur à la fois de communication (image, branding) et de marketing (recrutement, rétention etc…).
C’était ma faute à 100%. Il fallait donc assumer à 100% de tout remettre à plat et de construire MonsieurBarbier sur de nouvelles bases.

Les conséquences de l’erreur et comnent se ré-inventer ?

Le premier souci était le côté équivoque de la marque : on ne rasait gratis qu’un mois, et c’était déjà beaucoup! Certains clients espéraient que cela soit ad vitam aeternam.

Le second souci était en termes de communication, car nous avons de très beaux produits, meilleurs que les standards du marché. Les proposer gratuitement renvoyait une image contradictoire sur la qualité des produits mais aussi du service qu’on a choisi de placer sous le signe de l’excellence et de la proximité, comme chez son barbier !

Enfin nous ne recrutions pas toujours les bonnes personnes : certaines personnes ne recherchaient que le prix alors que nous avons plus à offrir ! 

C’est vrai que nous sommes les meilleurs sur le prix (même par rapport à nos concurrents online) mais rentrer chez Monsieur Barbier, c’est un peu comme rentrer dans un club, celui des hommes de goût, qui ne se prennent pas la tête, mais qui aiment prendre soin d’eux d’un manière différente. Chez nous, on aime rigoler ensemble : sur notre page Facebook, dans nos emails, ou même dans les cartes postales et les surprises que nous envoyons tous les mois. Du coup, la rétention clients n’était pas optimale, et nous n’arrivions pas à créer la dynamique de club et de camaraderie qui existe aujourd’hui !

Le marché, la véritable source d’information sur un projet !

Les clients

C’est toujours facile de dire a posteriori « Mais bien sûr, il ne fallait pas faire ainsi… » alors que sur le coup l’idée semblait géniale. Cependant, nous savions que nous avons passé beaucoup de temps sur la sélection du produit, nous avions donc les meilleurs produits du marché. Alors, pourquoi les offrir ? Nous aurions dû travailler sur le rapport qualité-prix, plutôt que sur le prix. Nous aurions dû laisser s’exprimer davantage notre personnalité et nos envies pour plaire, plutôt que d’essayer de convaincre par un discours purement commercial. Bref, l’erreur vient sans doute d’un manque de confiance.
Pourtant, les premiers 
clients nous préféraient très largement à la concurrence ! En définitive, ce sont eux qui nous ont donnés la voie et nous en permis de prendre en assurance. Un jour, nous avons reçu un email qui nous disait à quel point il appréciait la distribution de coupe-choux made in France ainsi que le ton de nos échanges par Facebook ou email. Suivant ses propres mots, il retrouvait l’esprit « barbier » auquel il était très attaché. Et là, ça a fait tilt ! On donnait autre chose que du rasage, plus que des produits, mais plutôt un plaisir du rasage, du service et de la convivialité. A l’époque, nos clients nous avaient « devinés » et c’est grâce à eux que nous nous sommes révélés. C’est pour cela que nous sommes toujours ravis de les chouchouter ! (pour aller plus loin sur l’étude de marché, lisez notre dossier : http://www.my-business-plan.fr/etude-marche-dossier )

Tester les hypothèses

Nous aurions aussi pu davantage pré tester, encore et encore, auprès de différentes cibles, et pas simplement auprès de nos proches, avant nous lancer. Parfois, on est emporté par son idée initiale, quitte à ne pas assez la rediscuter ou la mettre à l’épreuve. Ceci dit, aujourd’hui nous sommes tellement heureux de notre nouvelle identité, que l’on s’interroge s’il ne fallait en partie échouer avant d’y arriver. Qui sait ?

Le parcours pour acquérir cette « nouvelle identité ».

Nous sommes partis des insights « barbier » et toute la V2 du site en a découlé. Cela semblait naturel, comme si c’était ce qu’on cherchait depuis le début. Bien entendu, il a fallu tout remettre à plat, du branding au design du site. C’était un travail énorme, quelques mois seulement après le premier lancement. Mais nous l’avons fait avec le cœur à l’ouvrage, l’entrain de celui qui a trouvé sa voie. Nous étions impatients de faire cette surprise à nos clients… ils ont été super bluffés !

Aujourd’hui c’est toujours l’esprit barbier qui nous anime, avec à la clef le plaisir du rasagesous toutes ses formes, et dans tous les pays. Nous distribuons en Angleterre, en Suisse et en Belgique, où il y a déjà des concurrents ! Mais les gens viennent chercher chez nous cette petite touche, ce petit plus, et ces innovations qui font la différence. Nous continuons aussi à faire évoluer l’offre avec des surprises dans les mois à venir. Actuellement, nous continuons d’initier nos clients au wet shaving (avec le blaireau et le savon Proraso, tellement plus doux, efficace, et classe que la mousse à raser de supermarché), aux crèmes avant-rasage, et à tous les aspects méconnus, et pourtant super fun, du rasage des gentlemen !

Nous allons commencer à distribuer une sélection de très beaux produits, en complément de nos abonnements, créer de nouveaux coffrets, et accélérer les publications sur notre « gazette » en ligne sur l’art et le plaisir simple du rasage version Barbier. En somme, nous allons ajouter encore plus de service, à des prix toujours plus compétitifs, avec toujours plus de fun au sein de notre communauté de clients !

Un dernier conseil pour les entrepreneurs.

Ne baissez pas les bras face à une erreur, même si elle aurait pu être évitée. Ce qui compte, c’est ce que vous en tirez au final ! Cela semble banal, voire « barbant » mais je ne pense pas que Monsieur Barbier serait aujourd’hui un tel succès si nous n’avions pas connu quelques bugs durant notre première année : ils nous ont amené à nous dépasser !