Culture Barbier

RGNA : LA SOLUTION MAGIQUE APRÈS-RASAGE

 

  • Nous : RGNA, mais qui es-tu ?
  • Lui : Je suis ton allié du quotidien, pour une peau neuve chaque matin !

Explication : 

Comme chaque matin, vous démarrez la journée en musique avec votre rasoir pour vous raser la barbe, la dessiner, la sculpter, bref, vous faire votre petite séance beauté façon Barbier !

Seulement voilà, ça ne se passe pas toujours comme vous le souhaitez, et l’irritation causée par votre rasage vous provoque de micro-coupures, des rougeurs, sensibilise votre peau, et ça fait tâche sur votre visage. « Bah qu’est ce qui s’est passé, tu t’es battu ? » vous demande votre collègue de bureau. « Non, non, je me suis juste rasé ce matin». Damn it ! Aujourd’hui vous aviez une réunion importante avec tous les big boss de la boite, ou encore un rencard avec une bombe thermo-nucléaire dans un resto réservé il y a trois mois de ça…et vous arrivez balafré, comme si vous alliez tourner dans Fight Club 2 ?

Couverture de la BD Fight Club 2 ! Bim bam boum. Monsieur Barbier - RGNA - Après-rasage

Couverture de la BD Fight Club 2 ! Bim bam boum.

Heureusement, Monsieur Barbier devrait très prochainement trouver LA solution à ce problème récurrent.

C’est Pas Sorcier, Jamy le retour, on fait le point (scientifique) sur un élément incroyable super-cicatrisant nommé « RGNA ». Mais pour vous permettre de bien comprendre, Mr Barbier vous donne au préalable un petit cours de biologie cellulaire.

RASEZ, CICATRISEZ

Lorsque vous vous rasez Messieurs (et peut-être vous aussi Mesdames 😉, vous créez de micro-blessures sur votre peau. Ces petites coupures détruisent ce que l’on appelle la matrice extra-cellulaire, qui entoure les cellules qui constituent votre peau.

La matrice extra-cellulaire (composée de protéines et de sucres) a 2 fonctions:

  • elle soutient les cellules de votre peau (c’est une sorte de cadre qui donne la forme aux cellules)
  • elle contrôle et facilite la communication des cellules entre elles (afin que ce ne soit pas le total bins et qu’elles puissent s’alerter qu’il faut réparer une lésion etc.)

Lors d’une coupure sur la peau de votre visage, cette matrice extra-cellulaire est détruite. Résultat ? Les cellules ne peuvent alors plus communiquer convenablement entre elles.

Or, pour que votre peau cicatrise, elle doit impérativement communiquer entre elles pour se régénérer. En temps normal, les cellules s’envoient des signaux afin d’activer la division cellulaire. Dans le cas d’une lésion, ces signaux ne peuvent plus être transmis puisque la matrice, et donc le réseau de communication, sont tous deux détruits. Au final, il ne vous reste plus qu’à attendre que la matrice se reconstruise, afin que les cellules puissent à nouveau communiquer, se diviser, et ainsi réparer la lésion. Ça, mine de rien, ça prend du temps !

Rasage peaux sensibles ? La solution RGNA

Rasage des peaux sensibles

Pour remédier à ce capharnaüm cellulaire, les meilleures Universités et Laboratoires français, après 15 années de recherche en médecine et dermatologie, ont mis au point un composant révolutionnaire : les RGNA. Mains en l’air, chapeaux bas, vos cellules vont adorer !

LES RGNA : NOUVEAUX AGENTS INDESTRUCTIBLES POUR VOTRE PEAU

Enorme, génial, topissimo !

Face aux lésions cutanées, boum ! Monsieur Barbier s’extasie devant cette merveilleuse trouvaille qu’est le RGNA. Mais alors, c’est quoi ces fameux RGNA ?

Et bien ce sont des trucs appelés biopolymères, qui se trouvent être des polymères, qui se trouvent être des macro molécules, et vous n’avez toujours rien compris. Ne vous en faites pas, c’est tout à fait normal ! Pour faire plus simple, le RGNA, c’est un activateur de cicatrisation super efficace.

Les RGNA, comment ça marche ?

Baptisés Agents de RéGéNération tissulaire, ces activateurs de cicatrisation s’appliquent sur la lésion, et voici le descriptif de leur action :

  • ils prennent la place laissée libre par la matrice extracellulaire dégradée
  • ils se fixent sur les éléments restants de la matrice extracellulaire
  • ils reconstituent la matrice extracellulaire (en imitant la matrice elle-même)
  • ils stockent et divulguent les signaux envoyés entre les cellules pour démarrer la division cellulaire (afin de cicatriser la peau)

Finalement, les RGNA, ce sont des imitateurs de cette matrice extra-cellulaire dont on vous parlait juste au-dessus, essentielle pour régénérer et cicatriser la peau.

Dans le cas d’une lésion, les RGNA vont mimer et reconstruire la matrice extracellulaire afin que le processus naturel de régénération soit restauré à son potentiel d’origine. Les cellules pourront continuer à communiquer entre elles (même plus vite qu’avant!) et s’enverront des signaux pour activer la régénération, pour une peau plus forte. Plutôt cool non ?

Conclusion : vos petites coupures sont réparées à vitesse grand V, grâce au super-pouvoir cicatrisant des RGNA. De plus, l’activation du renouvellement de vos cellules vous permettant de faire peau neuve, les RGNA ont également un effet anti-âge ! Qui c’est qui va gérer son rencard ce soir ?

 

D’OÙ VIENNENT LES RGNA ?

La découverte des RGNA est le fruit du hasard et de l’observation. En 1989, après des années de recherches universitaires, 2 chercheurs du CRRET (Laboratoire de recherche sur la croissance cellulaire et la régénération tissulaire) de l’université Paris Est Créteil et du CNRS, alors qu’ils cherchaient à protéger un des signaux impliqué dans le renouvellement des cellules, ont observé que le protecteur qu’ils avaient fabriqué était plus efficace que le signal lui-même, pour assurer la cicatrisation, car les RGNA accélèrent ce processus.

Mais alors, comment les RGNA, à eux seuls, peuvent être aussi, voire plus efficaces que le signal naturel lui-même, pour stimuler la cicatrisation ?

Les RGNA sont constitués de glucose pour remplacer un protecteur naturel (polymère de sucre) boosteur de régénération des cellules, détruit lors de la lésion. Or, surprise ! Il s’est avéré que les RGNA protégeaient également de la dégradation naturelle, de nombreux autres signaux présents dans le tissu blessé, accélérant alors le processus de cicatrisation. Depuis, les RGNA ou Agents de RéGéNération tissulaire sont devenus des stars. Innovation portée par la société OTR3, la saga des RGNA se développe dans de nombreuses applications visant à favoriser la régénération des tissus, et ce n’est que le début. OTR3 a notamment développé plusieurs modèles de cicatrisation cutanée (lésions par incision, brûlures, irradiations ou formation d’ulcères nécrotiques) et confirme les effets des RGNA sur la vitesse et la qualité de la réparation tissulaire.

Bon, ce qu’il faut aussi et surtout retenir dans tout ça, c’est que ces RGNA et leur magie super cicatrisante ne sont pas tombés dans l’oreille d’un sourd… Tiens tiens, ce serait quand même super innovant d’ajouter des RGNA en tant qu’actif dans un après-rasage, non ?

Entre nous, Monsieur Barbier y travaille, et notre petit doigt nous dit qu’il ne devrait tarder à annoncer une fantastique nouvelle pour le bonheur des peaux sensibles… On dit ça, on dit rien…

Par Céleste, de Monsieur Barbier

Vous aimerez aussi lire

Poster un Commentaire

avatar
  S’abonner  
Notifier de