Culture Barbier

La Sainte Barbe ! Fête des barbiers ?

Est-ce que Sainte Barbe est la patronne des barbiers ?

En ce 4 décembre dominical, nous fêtons la Sainte-Barbe, ou Barbara en grec et en latin. Et comme nous, j’imagine que vous vous posez la question : Cette sainte Barbe, qui était-elle? Et ne serait-elle pas la sainte protectrice, que dis-je, la patronne des barbiers? Cela eut été au poil!

De qui Sainte Barbe est la patronne ?

Sainte Barbe, patronne des barbiers, cela eut en effet été d’une logique implacable. Mais non, comme beaucoup d’entre vous le savent probablement, Saint Barbe est la patronne d’une série d’autres professions elles aussi fort louables !  En effet, Sainte Barbe est la patronne et le modèle des sapeurs-pompiers, des artilleurs, des artificiers, ou encore des mineurs, et par extension des ingénieurs des Mines. C’est même la patronne de la fameuse Ecole Polytechnique en France, et du génie militaire dans les forces armées canadiennes. Le point commun entre tous ces métiers ? Le rapport au feu et à la foudre. Mais par le tonnerre de Zeus, quel rapport entre la barbe et la feu ? Non, ce n’est pas non plus le feu du rasoir. Allez hop, une petite tranche histoire s’impose.

Invitation à la fête des artilleurs, menu de la fête Sainte Barbe pour les sapeurs-pompiers, et Sainte Barbe en personne !

Invitation à la fête des artilleurs – 2015 – Menu de la fête des sapeurs-pompiers – 1979 – Sainte Barbe en personne, en calcaire polychrome, à Villeloup dans l’Aube.

 

Petit histoire de Sainte Barbe

Commençons par la fin, tragique.

Saint Barbe, fut décapitée par son propre père, pour avoir refusé de renoncer à sa foi chrétienne, en 208 en Nicomédie (ancienne ville d’Asie mineure, aujourd’hui en Turquie, où Hannibal se donna aussi la mort 400 ans plus tôt). Dans la minute qui suivit cette décapitation familiale, son père Dioscore fût frappé par la foudre, en châtiment divin, et il mourût sur le coup (de foudre donc).

Voici le premier lien entre la Sainte et le feu, la foudre, et les artificiers.

Mais comment en est-on arrivé là ?

La jeune femme, d’une beauté exceptionnelle, ne voulait céder aux avances d’aucun homme, parce qu’elle n’en aimait qu’un, vous l’avez deviné, il s’appelait JC .

Lassé par cet entêtement face aux riches courtisans qui tournaient autour de sa fille, son père décide de l’enfermer dans une tour. Une tour avec seulement deux fenêtres – détail important pour la suite de notre récit.

Recluse, isolée, elle pria, encore et encore, et sa foi chrétienne fit apparaître dans sur les murs de sa prison une troisième fenêtre, symbole du mystère de la Trinité, après qu’un prêtre déguisé en médecin l’eut baptisé en secret – tour de passe-passe plutôt classique à l’époque.

Furieux, son père décida de brûler la tour, et sa fille avec. Second lien avec le feu, et qui finira en re-tour de flamme, pour ceux qui suivent.

Comme par miracle, notre sainte Barbe s’échappa au dernier moment de la Tour Infernale (aucun lien de parenté, restez concentrés), pour se réfugier dans les campagnes environnantes. C’est là que le récit prend un tour macabre, garni d’abominables tortures, que nous ne détaillerons pas… Tout ça parce qu’une fouine de berger découvrit notre fugitive dans un buisson et la livra illico presto à son père et aux romains, qui la jugèrent à l’emporte pièces, avant de la couper en morceaux : seins tranchés, corps écorché au peigne de fer, et calvaire sans fin à travers toute la ville, tirée par un cheval* avant la décapitation finale. Bref, si les écritures saintes comptent de nombreux martyres, Sainte Barbe  y tient une haute place, si bien qu’on la nomme aussi Sainte Barbe, la grande martyre.

*Oui nous devions zapper les détails gore… mais on vous promet qu’on en a pas mis la moitié ! Games of Thrones à côté, c’est les Teletubbies sur une bande son de Dany Brillant lors du dernier Paris Plage.

Hé, hé, père Castor, alors pourquoi Sainte Barbe s’appelle Barbe?

Bonne question mon fils. D’autant que j’ai la réponse, ce qui m’arrange. Parce que lorsque les chrétiens vinrent rechercher le corps torturé de Sainte Barbe, ne voulant pas dévoiler leurs intentions et finir suppliciés en utilisant le nom chrétien de notre jeune martyre, ils parlèrent du corps de « la jeune femme barbare », d’où le nom de sainte Barbara, ou Sainte Barbe qui lui fut donné !

Vous savez tout, il ne s’agissait donc pas de la barbe du barbier, mais du vocable « barbare » qui désigne l’autre, l’étranger, celui sur lequel, on exerce sa barbarie.

Mais alors, qui est le saint des barbiers ? le patron de Monsieur Barbier ?

Nous le découvrirons dans un nouvel épisode. Soyons patients.

En attendant, et sans aucun lien apparent (mais le truc est d’une puissance énoooorme, tenez jusqu’au finish !) nous vous conseillons, si vous êtes dans le coin de Roscoff, de son jardin exotique et de sa station biologique, d’aller vous réchauffer dans son cinéma, le Cinéma Sainte Barbe ! Voici le programme. 😉

Cinema Sainte Barbe à Roscoff, proposé par Monsieur Barbier !

Cinema Sainte Barbe à Roscoff, proposé par Monsieur Barbier

 
– Par Ganaël de Monsieur Barbier – ganael@monsieurbarbier.com –

Vous aimerez aussi lire

3
Poster un Commentaire

avatar
2 Fils de commentaires
1 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
3 Auteurs du commentaire
Monsieur BarbierD'Arco GuillaumePierre Auteurs de commentaires récents
  S’abonner  
plus récent plus ancien Le plus populaire
Notifier de
Pierre
Invité
Pierre

Et les pompiers la fêtent toujours. Le feu !

=> http://www.pompiers.fr/pompiers/rendez-vous/sainte-barbe

D'Arco Guillaume
Invité
D'Arco Guillaume

Super article, enrichissant et avec la dose d’humour nécessaire. Top !